Toggle navigation
Toggle search

Clotilde Noel : Risquer l'infini

Clotilde Noel est mère de huit enfants et auteur du livre Tombée du Nid, dans lequel elle raconte le parcours qui les a menés, elle et son mari, à adopter Marie, petite fille trisomique confiée à l'adoption à sa naissance. Risquer l'infini raconte la suite de cette aventure.



A partir de cette journée terrible, le doute vis-à-vis de Marie-Garance ne m'a plus jamais habitée. A partir de ce jour, il y a eu un avant et un après. Rien de ce qui s'est passé en suite n'avait la même saveur qu'avant. Il fallait passer par cette mort intérieure pour mieux renaître. Je remercie aujourd'hui la vie de m'avoir fait passer par ces terribles sentiments qui sont obligatoires pour avancer sereinement sur le chemin qui nous est offert. L'écrire est douloureux car on aimerait toujours être à la hauteur, mais il est nécessaire de dévoiler ses faiblesses pour expliquer en vérité ce chemin qui nous tient en vie. Aujourd'hui, je tremble comme une feuille à l'idée que j'aurais pu fuir. J'aurais simplement tout perdu. "

4 eme de couverture

Quand on est la maman d'une famille de six enfants et que l'on a récemment adopté une enfant trisomique, on peut penser qu'il serait raisonnable, pour le bien de tous et pour le sien, d'arrêter d'ouvrir son foyer et de commencer à « prendre soin de soi ».

Mais Clotilde Noël et son mari ne sont pas de ceux-là. Ils sont de ceux qui pensent que plus on se donne, plus on reçoit.

Après avoir accueilli Marie au sein de leur famille, ils décident d'entamer une nouvelle procédure pour adopter Marie-Garance, une enfant porteuse d'un handicap physique profond.

Cette nouvelle adoption, loin d'être simple, va pourtant les conduire à repousser des obstacles qu'ils pensaient infranchissables. Obstacles dans leurs démarches d'adoption bien sûr, mais aussi et surtout obstacles dans leurs combats intérieurs. Accueillir la faiblesse, c'est risquer d'affronter ses peurs, ses résistances et ses propres faiblesses. C'est prendre le risque de mourir à soi-même, pour renaître à la joie.

C'est risquer l'infini.

 

Notre avis :

Non pas une mais deux adoptions d'enfants à besoins spécifiques ...

Balayer le qu'en dira-t-on, le "raisonnable", oser l'amour et l'audace !

Un témoignage qui nous interroge sur notre propre capacité à sortir des sentiers tout tracés et à prendre la mesure de la vie, de notre vie !


Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+