Toggle navigation
Toggle search

Comme l'éclair part de l'Orient

Prix spiritualité La Procure 2018 : Alexandre Siniakov pour son livre Comme l'éclair part de l'Orient, paru chez Salvator.

Le père Alexandre Siniakov, de l'Église orthodoxe de Russie, raconte dans cet ouvrage son chemin atypique qui l'a conduit des steppes du Caucase à la France des écrivains qu'il lisait en secret. Dans ces pages, l'auteur retrace son itinéraire spirituel et intellectuel qui prend librement racine entre les peines du déracinement et les joies de la migration, entre les prophètes et les ânesses.

Synopsis

Ce livre retrace l'itinéraire de cet homme, aujourd'hui supérieur d'un séminaire orthodoxe de la région parisienne.

Né en 1981, au fin fond du Caucase, Alexandre SIniakov grandit dans un sovkhoze, une ferme collectiviste d'état.

Assoiffé de connaissances, il dévore tous les livres qui lui tombent sous la main. Après avoir écumé les bibliothèques familiale et municipales, il désire ardemment lire la Bible dont parle les classiques de la littérature russe et française. Après quelques péripéties, il parvient à mettre la main sur une Bible. C'est une lecture foudroyante ! Il dit : "j'étais ébloui "! Adolescent, il se convertit.

Sorti de l'école à 15 ans, après avoir sauté un certain nombre de classes, il choisit de rentrer au séminaire.

Son goût pour la culture et la langue française ( qu'il a appris en autodidacte) le conduit jusqu'en France où il poursuit ses études.

 

Derrière sa soif d'apprendre se cache aussi un profond désir d'unité.

Pourquoi un coup de cœur ?

C'est le fil rouge qui se dégage de ce livre. A travers un certain nombre d'anecdotes de sa vie, il développe une méditation spirituelle sur des thèmes variés : l'Eglise, la liturgie, notre rapport à Dieu Père, la patrie, le communisme,...

En reliant Orient et Occident, il permet aux orthodoxes et aux catholiques de mieux se connaître. Il fait oeuvre de réconciliation.

Un livre puissant, étonnant et nourrissant qui ne néglige pas une petite pointe d'humour de temps à autre !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+